top of page

Bitcoin, la machine à rêves

Bitcoin le projet anarchiste. bitcoin la monnaie libre. Bitcoin un mouvement pour la libération de la monnaie et la démocratie monétaire directe.


Sur le papier, l'histoire est belle, et les promesses encore plus. Sur le papier, nos monnaies se meurent. Sur le papier, tout serait écrit et bitcoin finirait par s'imposer. Sur le papier, le vieux monde centralisé disparaîtrait pour laisser place à un nouvel âge d'Or.


En pratique, bitcoin fonctionne et commence à devenir une réserve de valeur. En pratique, certaines monnaies perdent cette même fonction de réserve de valeur.


Nous pourrions donc croire effectivement, aveuglée par une promesse d'Or en mieux, que bitcoin résoudra pas mal de problèmes inextricables.


bitcoin solutionnerait le problème de l'inflation monétaire et des prix. bitcoin solutionnerait le problème des inégalités. bitcoin solutionnerait le problème du privilège exorbitant du dollar. bitcoin abolirait le monopole monétaire des Etats car la confiance monétaire serait définitivement rompue.


Certains jeunes, ou moins jeunes, s'indignent contre les maux du système actuel. Les agents économiques qui vivent bien du système actuel s'indignent contre le changement annoncé. Ces deux types d'indignations sont salvatrices. C'est le débat démocratique. C'est ce qui permet de construire éventuellement une solution future alternative qui puisse convenir à une large majorité. Le débat se clive. Les deux camps ne s'écoutent plus vraiment. Le nouveau monde avance sans l'ancien monde, persuadé que la proposition de valeur est meilleure.


Et sur le papier, en effet, la promesse est belle, et le système actuel peut être moche.


Mais je m'interroge, en pratique.


Où nous emmènerait cette belle promesse ? Est-ce que quelqu'un s'est réellement penché sur cette question ? Est-ce que cette promesse est un progrès pour l'Humanité ? Est-ce que bitcoin, objet de toutes les convoitises actuellement, ne pourrait pas se retourner contre nous un jour ? Est-ce que la consécration d'un maître absolu est un mal nécessaire ? Est-ce que bitcoin n'est pas un test pour l'Humanité ?


Dépassons les clivages, et essayons de réfléchir un instant à cette promesse.


bitcoin est une monnaie marchandise, sans tiers de confiance, qui fait fi de la notion de "monnaie-dette". Cette même notion de "dette" qui a pourtant été au cœur des sociétés Humaines depuis des millénaires. Cette même notion de "dette" qui est le ciment des structures sociales et de la cohésion sociale. Si quelqu'un vous prête quelque chose, c'est qu'il espère que vous allez lui rendre. Parce qu'il a confiance en vous.


bitcoin veut bâtir un monde zéro confiance, sans dette.


Comment en sommes-nous arrivé à souhaiter des échanges sans confiance ? C'est plutôt moche quand on y pense ? Est-ce l'aboutissement de l'individualisation de nos sociétés ? Est-ce le paroxysme du progrès technologique ? Est-ce qu'il faille passer par "zéro confiance" dans nos échanges monétaires, pour retrouver la confiance ? Est-ce que cette minimisation de la confiance, est le socle d'une nouvelle forme de cohésion sociale ? Une cohésion sociale plus universelle et apolitique ?


L'idée d'un "fait monétaire" universel est plaisante. Cette idée peut avoir du sens, surtout que nous allons devoir combattre tous ensemble, le plus gros péril que l'Humanité ait rencontré depuis son apparition sur Terre. Le péril climatique.


bitcoin veut réparer le monde. Est-ce que ce nouveau monde serait meilleur pour la planète ? Si oui, alors bitcoin pourrait être bénéfique pour les Hommes, même s'il fallait en passer par une servitude monétaire. Si non, cette servitude ne risque-t-elle pas de casser la cohésion sociale déjà fragilisée par un certain type de capitalisme financier ?


Je fais le postulat que la monnaie est à l'image de nos valeurs.


Dans ce cas, la monnaie actuelle qui perd petit à petit sa fonction de réserve de valeurs au profit de la fonction d'intermédiaire des échanges, est sans doute synonyme d'une emprise du modèle économique anglosaxon sur les valeurs monétaires d'avant. La monnaie aurait-été déformée par le modèle économique. Est-ce qu'une monnaie différente, pourrait à l'inverse transformer le modèle économique ?


bitcoin monnaie qui remettrait au centre des priorités la réserve de valeur, changerait quoi ?Est-ce que cette notion de "valeur" peut-être assimilée à d'autres types de "valeurs" que la simple accumulation de richesses ? Est-ce que cette "valeur" pourrait être synonyme de "valeurs sociales" ? Que pourrions-nous faire de toute cette valeur stockée dans cette nouvelle forme de monnaie libre et universelle ?


C'est cette question hautement importante, qui doit être analysée.


Si ce stock de valeurs est utilisé à bon escient, alors oui, bitcoin est un progrès pour l'Humanité. Si ce stock de valeur, est utilisé au profit d'individus au détriment de la cohésion sociale, bitcoin, la machine à rêves, pourrait devenir une machine à cauchemars.


Rien dans le code informatique ne permet d'encadrer l'utilisation de cette "valeur". bitcoin n'est donc bien qu'un outil. Une machine à rêves.


La prochaine étape, ça serait donc, d'imaginer comment cette machine à rêves, puisse être utilisée pour s'assurer que ce "stock de rêves" réalise bien des rêves universels, et pas des rêves à la portée limitée.


Comment s'en assurer ? C'est là, le point d'achoppement entre les courants de pensées des "promoteurs" de bitcoin. Certains, voudraient que bitcoin devienne une monnaie courante, pour que la machine à rêves soit utilisée par tout à chacun. Peut-être que si chacun réalise son rêve, le collectif rêvera éveillé ? Certains, voudraient que bitcoin devienne le "réservoir de rêves", et que le "politique" fasse une sélection des meilleurs rêves via un système de vote. Peut-être que si le collectif réalise son rêve, les individus rêveront éveillés ?


Collectif ou Individus. On revient toujours à ce choix.


Mais avons-nous vraiment le choix à notre époque ?


Face au réchauffement climatique, le "collectif" me paraît être la seule voie viable. Donc le "politique" doit avoir son mot à dire. Donc le "politique" doit pouvoir intervenir sur la machine à rêves. Donc, bitcoin, seul, en tant que monnaie ne me paraît pas être la meilleure trajectoire. Mais bitcoin, emmagasineur de "capital rêves" est peut-être une chance pour le combat qui nous attend. Cette manne financière est peut-être un point de rupture, pour un meilleur futur.


bitcoin absorberait la valeur du monde, dans un compte épargne Mondial, afin de combattre le réchauffement climatique. Voilà un beau rêve. Un rêve utile. Un rêve universel. Un rêve planétaire.


Parfois, pour rigoler, je me dis que bitcoin vient du futur, pour nous aider. Bien sûr c'est faux. Mais ne pourrions-nous pas tous rêver que ça soit sa véritable destinée ? Un dessein universel pour une lutte universelle, que pourrions-nous rêver de mieux pour le futur ?


Il ne tient qu'à nous de faire un tel rêve collectivement.


Les politiques pourraient accepter que bitcoin emmagasine de la valeur, et donc un "capital de rêves". Et le monde entier, pourrait accepter que les "politiques" transforment ce "capital de rêves" en réalités.


Bien sûr, il faudrait imaginer des garde-fous afin que cette machine ne réalise pas les rêves des "politiques", mais bien "nos rêves" les plus fous. Nos rêves communs.


Pour cela, rien de plus simple. Programmer l'utilisation de la monnaie, pour ne réaliser que les rêves décidés par la majorité, c'est envisageable. Il ne s'agirait plus d'une "attaque à 51%", mais d'un "rêve à 51%".


L'encaisse réelle de bitcoin serait mise à profit pour sauver le climat, via un impôt mondial par exemple. bitcoin la crypto électro-intensive, deviendrait le compte épargne Mondial vertueux et durable.


Sans la politique, bitcoin est un projet individualiste je crois. Sans bitcoin, la politique est un projet morcelé. bitcoin avec la politique, c'est potentiellement une association gagnant-gagnant pour tout le Monde. bitcoin doit être un moyen et pas une finalité. Il faut saisir l'optionalité de ce phénomène planétaire pour faire quelque chose de grand.


Alors, je vois déjà les critiques fuser : bitcoin est un projet apolitique, et la "politique" va dévoyer bitcoin.


bitcoin est une technologie monétaire. bitcoin ce sont des titres de propriété dont la "politique" ne peut pas vous exproprier.


Aristote disait que la monnaie avait 3 fonctions (unité de compte, réserve de valeur et intermédiaire des échanges) certes, mais il a aussi dit que la monnaie était un vecteur de ce que la société valorise. La monnaie a un contexte politique.


Si bitcoin devenait le vecteur de ce que la société valorise, bitcoin s'inscrirait dans un contexte politique.


Sans ce contexte politique, le "fait monétaire" bitcoin aura du mal à se construire, et bitcoin aura été une débauche d'énergie incroyable pour un faible bénéfice collectif louable.


En conclusion, bitcoin le projet anarchiste devrait tendre la main à la "politique", et la "politique" devrait tendre la main à bitcoin.

Comentarios


bottom of page